Le plein de confiance !

Equipe première

Les faits marquants à la loupe :
Ce samedi, une sensation a longtemps plané sur la Normandie : celle que les dieux du football s’étaient penchés sur les Malherbistes ! Précocement, Kurzawa trouve la transversale de Samba (4e). D’Ornano ne peut alors deviner que cette scène se répétera… par quatre fois ! Dix minutent défilent et Crivelli (qui aurait pu être expulsé quelques secondes auparavant…), heurte à son tour la barre (13e). Les prochaines secousses ? Cette tête de Capitaine Marquinhos sur cette maudite transversale (33e), puis le poteau droit, attrapé par Di Maria, avec l’aide de Samba (36e) ! Ajoutez à cela un but refusé à ce même Fideo pour un hors-jeu (23e), et deux occasions majuscules pour Mbappé qui rasent le cadre (41, 44e), et vous obtenez un condensé de malédiction ! Les chiffres ne mentent jamais : en première période, les Parisiens ont tenté 17 tirs (dont 6 dans le premier quart d’heure). Caen, armé de caractère et protégé par sa bonne étoile, s’en sort à moindre frais…

Après le repos, ces coups du sort vont même - très ponctuellement - se payer au prix fort, lorsque Ninga ouvre le score (1-0, 56e). Trois minutes chrono et une nouvelle péripétie s’invite dans ce rocambolesque scénario. Cette partie relève décidément de l’inédit, alors Mbappé convertit son tout premier penalty (1-1, 59e ) ! On se dit alors que le vent vient - enfin - de tourner, mais… Di Maria, à bout portant, entrechoque cette fois le poteau extérieur de la tête (61e) ! Caen reste miraculé, Samba inspiré sur une frappe de Paredes (83e), et puis… Mbappé, opportuniste sur la ligne, sortira du chapeau un énième numéro (1-2, 87e).

Oui, une étoile flottait décidément sur D’Ornano, elle se prénomme Kylian ! Ce soir, c’est surtout le Paris Saint-Germain qui se retrouve (presque) sur une autre planète, avec provisoirement 20 points d’avance sur le LOSC !

Un Parisien dans le match : Kylian Mbappé
Non, il n’a pas gagné la Coupe du monde ce soir, mais sa joie communicative au moment de délivrer le camp parisien (87e)aurait pourtant pu le laisser croire ! Juste avant de s’étreindre avec Gigi Buffon, Kylian Mbappé venait d’inscrire son 24e but en L1 cette saison (en 21 matches), poursuivant ainsi son one-man-show en tête du classement des buteurs, avec son 3e doublé ! Pour la 5e fois cette saison en L1, ce numéro 7 d’exception a inscrit plus d’un but dans le même match. Une… exception là aussi !

Le mot : Montant(s)
Les poteaux de D’Ornano en tremblent encore… nos nerfs aussi ! 4 montants trouvés en première période : la L1 n’avait plus assisté à pareils rebondissements depuis près de 7 ans. Di Maria, lui, n’avait décidément pas la baraka, puisqu’il heurta les poteaux par deux fois (36e, 61e)…

Dans le viseur :
Le mercredi, tout est permis… y compris la magie à Paris ! Admirable de caractère à Old Trafford à l’aller (2-0), le Paris Saint-Germain recevra Manchester United dans 4 jours (à 21h), pour un 8e de finale retour de Champions League explosif ! Face aux Red Devils - condamnés à l’exploit - les Rouge et Bleu partiront avec un avantage psychologique… et statistique. Au Parc, le club de la capitale reste invaincu lors des 6 dernières réceptions d’un club anglais (3 victoires, 3 nuls)…