Michel Bibard : «Mbappé me rappelle Maradona»

Quinze ans de carrière professionnelle, de Nantes (1976-1985) à Paris (1985-1991, 182 matches) pour Michel Bibard, qui va suivre avec attention le choc de dimanche soir entre ses deux clubs de cœur.

Le FC Nantes est un club cher à votre cœur ?
« C’est dix ans de ma vie, j’ai été formé à Nantes et j’y ai gagné de nombreux titres (trois titres de champion de France en 1977, 1980 et 1983), j’y ai grandi et cela m’a permis de jouer en équipe de France (6 sélections) et de remporter le titre olympique avec les Bleus à Los Angeles en 1984. C’est toute ma jeunesse, j’ai connu de grands entraîneurs comme Coco Suaudeau et j’ai pris beaucoup de plaisir sur les pelouses, grâce au jeu « à la nantaise », on nous demandait de jouer à une touche de balle, d’anticiper les mouvements des adversaires et des coéquipiers, mais aussi et surtout d’être efficaces ! »

Michel Bibard : «Mbappé me rappelle Maradona»

En 1985, vous rejoignez le club de la Capitale qui reste sur une saison catastrophique…
« Paris, c’était un vrai challenge, Gérard Houllier avait repris l’équipe et cette saison 1985-1986 a été incroyable, avec un premier titre de champion de France pour les Rouge et Bleu. Malheureusement, on n’a pas su poursuivre sur cette lancée avec un recrutement trop incohérent, malgré l’arrivée de grands joueurs comme William Ayache, Jules Bocandé ou Vahid Halilhodzic. Il y avait moins d’esprit d’équipe, qui faisait notre force lors de la saison du titre. On aurait pu faire beaucoup mieux. Je suis resté à Paris jusqu’en 1991 et j’ai connu le coaching de Tomislav Ivic, qui était un vrai passionné. »

Que vous inspire les performances du Paris Saint-Germain depuis le début de la saison ?
« Malgré ce qu’on peut lire parfois dans la presse, il semble y avoir un vrai esprit d’équipe, les joueurs paraissent unis derrière un beau projet. Neymar Jr est un très grand joueur, j’ai eu beaucoup de plaisir à voir sa performance contre Bordeaux lors de son premier match au Parc des Princes (6-2, le 30 septembre dernier). Kylian Mbappé est aussi déjà très fort malgré son jeune âge, il va vite, il est technique sur les terrains et il parle vrai, il semble modeste et simple. C’est une perle ! Quand il a la balle au pied, c’est très difficile de pouvoir le contrer. J’ai eu la chance de jouer contre Diego Maradona avec Nantes lors d’un match amical à Bordeaux et j’avais eu un tel sentiment d’impuissance. »

Michel Bibard : «Mbappé me rappelle Maradona»

*Un petit pronostic pour le match de dimanche soir entre Nantes et Paris ?
*
« Nantes réussit un beau début de saison avec un entraîneur aussi expérimenté que Claudio Ranieri, qui a bien profité du travail effectué par Sérgio Conceição la saison dernière. Ils ont une défense solide, ils sont solidaires et ils méritent cette 5ème place en Ligue 1, même s’il sera difficile de viser plus haut sans recruter des bons joueurs dans les prochaines années. Nantes devra défendre et être efficace, mais cela risque d’être quand même compliqué face à des Parisiens qui n’ont pas encore la tête à Madrid. Paris est au-dessus s’il joue à son niveau, et je vois bien une victoire du Paris Saint-Germain sur le score de 3-1. Marquer un but pour Nantes serait déjà un bel exploit face aux Parisiens. »