Draxler : «J’adore jouer au Parc des Princes»

Avant de recevoir Lille samedi au Parc des Princes, Julian Draxler s’est arrêté dans notre studio pour évoquer l’actualité du Paris Saint-Germain et son repositionnement au milieu de terrain. 
Draxler : «J’adore jouer au Parc des Princes»

Julian, Paris vient de concéder deux revers. Quel est l’état d’esprit du groupe ?
« A Strasbourg, ça a été un match difficile. On avait peut-être déjà la tête au match face au Bayern, qui arrivait juste après. C’est normal dans une saison qu’il y ait des hauts et des bas. Evidemment, on n’est pas content de perdre ces deux matches mais on termine premiers de notre groupe en Champions League - c’est important pour nous - et on a toujours 9 points d’avance en Ligue 1. Maintenant, il faut gagner le match contre Lille à la maison. Il reste encore trois matches et notre objectif c’est de tous les gagner. »

Comment imagines-tu ce match contre Lille justement ?
« Je ne sais pas trop comment Lille va jouer samedi. Pour moi, ce qui est important c’est que l’on joue à la maison. J’adore jouer au Parc des Princes : l’ambiance, le terrain… Il y a tout pour faire un bon match. Si on joue à notre niveau, je suis certain que l’on va gagner ce match. »

Draxler : «J’adore jouer au Parc des Princes»

Paris réalise un début de saison exceptionnel, avec notamment des statistiques offensives incroyables…
« C’est vrai que cette année on a la possibilité de réaliser de grandes choses, mais ce n’est pas fini. Nous n’en sommes qu’à la moitié de la saison. Il faut continuer à travailler, à progresser. Avec l’équipe que l’on a aujourd’hui, on peu gagner des titres, mais ce n’est jamais facile et il y a beaucoup de clubs en Europe qui ont les mêmes ambitions. »

Depuis quelques matches tu évolues au poste de milieu gauche, comment te sens-tu dans ce nouveau poste ? « C’est un peu différent, mais j’aime aussi cette position et je dois progresser à ce poste là. J’ai déjà joué aussi au milieu en sélection pendant la Coupe de Confédérations, donc ce n’est pas trop difficile pour moi. J’évolue avec des joueurs de très haut niveau à mes côtés donc c’est plus facile. C’est une bonne expérience pour moi. »