Présentation : Skjern

Handball

Le Paris Saint-Germain Handball connaît désormais ses adversaires pour la phase de poules de la prochaine Ligue des Champions. Nous vous proposons donc le portrait de chacune des équipes qui figurent dans le groupe B, en compagnie des Rouge et Bleu. Focus aujourd’hui sur l’une des sensations du dernier exercice : Skjern.

Skjern en quelques mots


Skjern est un club très jeune. Fondé en 1992, il a obtenu sa promotion en première division danoise en 1999, et ne l’a plus jamais quittée. Il n’est donc pas étonnant de voir que les Vert et Noir n’ont pas une grande expérience en Velux EHF Champions League. Avec la nouvelle édition, ils ne feront que leur cinquième participation dans cette compétition. Pourtant, ils ont connu des parcours plus qu’honorables, avec notamment un huitième de finale en 2004 mais surtout un quart la saison passée.


Parcours 2017-2018


La dernière campagne des hommes de Jorgen Jorgensen a surpris pas mal de monde. D’abord en poules basses, ils figuraient dans le groupe C où ils ont terminé en tête. Un tour par le barrage plus tard ( avec une victoire contre Zaporozhye) et les voilà face à l’ogre Veszprém. Grâce à un grand match dans leur Bank Arena, ils ont pris une très grosse option sur la qualification au match aller (32-25). Malgré la défaite au retour (34-29), Skjern a créé la sensation ! Ce beau parcours s’est finalement arrêté aux portes du Final4, face au futur vice-champion d’Europe, Nantes (33-27 ; 27-27).


Les joueurs clés

Depuis cette épopée, Skjern a perdu des joueurs. Et non des moindres ! En effet, son meilleur buteur, Makrus Olsson (88 réalisations), a rejoint cet été la Lidl StarLigue en s’engageant en faveur du Fenix de Toulouse. Son dernier rempart, Tibor Ivanisevic, a quant à lui pris la direction de la Bundesliga où il portera les couleurs de Wetzlar. En revanche, le demi-centre danois, Thoma Mogensen (31 buts la saison passée en Ligue des Champions avec Flensbourg), revient au pays à l’âge de 31 ans. Enfin, les Parisiens devront se méfier de Bjarte Myrohl, élu meilleur pivot de la dernière édition.


Les matchs références

Si les deux formations ne sont jamais rencontrées en match officiel, elles se sont tout de même fait face, il y a moins d'un an, lors d’une rencontre amicale. Les Rouge et Bleu avaient passé deux jours au Danemark, où ils avaient affronté Aalborg puis Skjern. Nos joueurs étaient tombés sur une belle équipe, mais avaient finalement su l’emporter, bouclant ainsi leur phase de préparation avec une victoire (25-35).


Le programme 


Paris – Skjern : 6ème journée
Skjern – Paris : 9ème journée

Les équipes présentées

Nantes

Celje

Zaporozhye

Zagreb

(Crédits : TeamPics/PSG)