Une belle entrée en matière

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain Handball disputait son premier match de la saison en Lidl StarLigue. Il recevait, au Stade Pierre de Coubertin, Ivry. Un derby qui est longtemps resté accroché.

Niko démarre pied au plancher
Le premier but de la saison en championnat pour Paris arrive après deux minutes de jeu. Il est signé Nikola Karabatic, qui marque d’un joli tir à la hanche (2’ : 1-0). Notre demi-centre est donc directement dans le bon tempo, et il n’en faut pas moins pour se défaire d’une formation francilienne courageuse. Malgré ses deux passes décisives pour Mikkel Hansen (4’ : 2-1) et Uwe Gensheimer (8’ : 3-2), les Rouge et Bleu ne décollent pas (11’ : 4-4).

Un derby relevé
L’USI attaque avec sept joueurs de champ. Cette tactique s’avère de nombreuses fois payante, puisqu’elle permet à Morten Vium Troelsen de faire passer son équipe en tête (12’ : 4-5). Mais elle se retourne aussi parfois contre elle, à l’image du but marqué depuis le milieu de terrain par Mikkel Hansen, qui donne à cet instant trois longueurs d’avance à sa formation (17’ : 8-5). La peau des visiteurs est cependant encore loin d’être vendue, puisqu’ils parviennent encore à renverser le court de la rencontre (21’ : 8-9).

Paris s’envole avant la pause
Cette piqûre de rappel a le mérite de remettre nos joueurs dans le bon sens. Bien que souvent en infériorité, ils dominent les débats. Après l’égalisation de Luka Stepancic (22’ : 9-9), arrive une ribambelle de buts. Luc Abalo s’offre un doublé (24’ : 11-9), Luka Karabatic marque en position de pivot (27’ : 13-9), Sander Sagosen inscrit sa première réalisation dans le championnat de France (29’ : 16-11), Thierry Omeyer stoppe un jet de 7 mètres et le club de la capitale a fait le trou au repos.

Score mi-temps : 16-11

Nedim dicte le rythme
Au retour des vestiaires, la machine rouge et bleu est toujours aussi reluisante. L’avance parisienne devient très rapidement importante sous les assauts de Nedim Remili. L’international français fait trembler les filets (32’ : 18-11), puis sert décisivement Luka Karabatic (35’ : 20-13). C’est encore lui qui délivre une superbe passe, dos au jeu, à son partenaire, Benoît Kounkoud, qui convertit l’offrande (42’ : 23-15).

Rodrigo ferme la boutique
Largement en tête, les hommes de Zvonimir Serdarusic connaissent ensuite un peu plus de difficultés à tromper la vigilance de Rémy Gervelas. Ce n’est pas pour autant que l’écart se réduit. En effet, après avoir pris place dans le but, Rodrigo Corrales prouve qu’il est déjà chez lui à Coubertin. Le portier espagnol remporte la plupart de ses duels (11 sur 22 au total), comme ce superbe un contre un gagné à bout portant devant Youssef Ben Ali (45’ : 23-17).

Paris déroule
En fin de match, les Champions de France en titre offrent encore un peu plus de spectacle à leurs supporters. Après un contre mené et conclu par Benoît (48’ ; 25-18) et un duel remporté par Sander (51’ : 27-18), Luka Stepancic porte l’avance parisienne à 10 unités (55’ : 29-19). Notre nouveau pivot, Jovo Damjanovic, en profite également pour faire son entrée et s’illustre rapidement (58’ : 30-20). Il inscrit le dernier but de sa formation et met un point final à un joli succès.

Score final : 30-22

Le Paris Saint-Germain Handball n’a pas manqué son entame de championnat. Bousculés pendant 20 minutes par une belle équipe d’Ivry, les Rouge et Bleu ont ensuite déroulé et ont remporté une victoire logique. De bon augure avant le déplacement à Kiel, dimanche, lors de la première journée de la Velux EHF Champions League.

Les buteurs parisiens :
Mikkel Hansen (8 buts), Sander Sagosen (4), Uwe Gensheimer, Luka Stepancic, Benoît Kounkoud, Luc Abalo (3), Nedim Remili, Luka Karabatic (2), Jovo Damjanovic, Nikola Karabatic (1).

Les gardiens parisiens :
Thierry Omeyer : 5 sur 16 (31%)
Rodrigo Corrales : 11 sur 22 (50%)