Un grand pas pour la Croatie

En l'emportant ce samedi face à la Norvège (32-28), les Croates ont fait une bonne partie du chemin qui les séparent encore du carré final. 

On aurait dit que les 13 000 supporters croates n'attendaient qu'une si belle affiche pour donner de la voix. Un peu plus timide face à la Biélorussie, le 8ème homme aura cette fois poussé son équipe de la première à la dernière minute. À l'image de Croates qui répondent présents dès le coup d'envoi avec trois buts inscrits coup sur coup (3': 3-0). Sander Sagosen, toujours aussi actif avec 8 buts et 3 passes décisives, ramène un temps son équipe à une longueur des Croates (5': 3-2).

Un grand pas pour la Croatie

Mais les Croates, bien aidés par Ivan Stevanovic (38% d'arrêts) et Luka Stepancic, 3 buts et 3 passes décisives, vont reprendre de l'air et compter jusqu'à 4 buts d'avance, puis 2 au moment de regagner les vestiaires (17-15).

Un grand pas pour la Croatie

Au retour de la pause, la Norvège va tenir pendant 7 minutes, avant de laisser à nouveau la Croatie prendre ses distance. Même en double supériorité, à 10 minutes de la fin, elle va se montrer impuissante. Pire, les Norvégiens vont céder du terrain sur un ballon intercepté par Manuel Strlek (6 buts), le meilleur joueur du match. Sander Sagosen et ses coéqupiers ne reviendront pas !

Un grand pas pour la Croatie

Avec cette victoire, la Croatie se classe deuxième avec 6 points, comme la France première de la poule.

La Norvège peut encore se qualifier, pour ça il lui faudra battre la Suède lors de son dernier match et que la France s'impose par 6 buts ou plus face à la Croatie.

Luka Stepancic : "Tout était réuni pour s'imposer"

Nous savions que si nous n’arrivions pas à bien jouer dès le début, ça pouvait devenir très compliqué de l'emporter. Après nos deux bons premiers matchs à Split, nous avons perdu contre la Suède et fait un match très moyen contre la Biélorussie. Nous avons donc mieux joué pour faire taire les critiques et surtout pour nous-mêmes. On s’était dit avant le match qu’on ferait tout pour l’emporter et que si la Norvège devait gagner c’est parce qu’elle serait meilleure. Ce soir tout était réuni pour s’imposer : une bonne attaque, une bonne défense et un excellent gardien, avec une ambiance incroyable, c’est super de remporter un match comme ça.

Sander Sagosen : "atteindre la demi-finale est toujours notre but"

Je pense que nous avons été plutôt bon en attaque, là où nous n’avons vraiment pas été au niveau c’est en défense et face à la Croatie ça ne pardonne pas. Maintenant il faudra gagner face à la Suède et attendre que la France fasse un bon résultat contre la Croatie. Je suis déçu qu’on ne soit plus maître de notre destin à partir de maintenant, parce qu’on souhaite vraiment atteindre la demi-finale, c’est toujours notre but.