Un dernier quart d’heure décisif

Samedi après-midi, la Suède de Jesper Nielsen, faisait face à l’équipe de France et ses Parisiens, lors du Tour Principal de l’Euro 2018, à Zagreb. Après une rencontre très serrée, ce sont les hommes de Didier Dinart qui ont pris le meilleur dans le money-time (17-23).

Si les Experts comptaient une longueur d’avance dans les premières minutes (4’ : 1-2), ils ont ensuite dû s’appuyer sur un excellent Vincent Gérard pour conserver la tête. Le futur parisien a remporté tous ses duels, gardant sa cage inviolée pendant 10 minutes. Mais les approximations de l’attaque française n’ont pas permis à cette dernière de s’envoler au tableau d’affichage (10’ : 1-2). Entre tirs manqués et pertes de balles, les Tricolores ont dû s’en remettre à Nikola Karabatic, passeur pour Cédric Sorhaindo et Michael Guigou, pour faire le break (15’ : 3-6).

Un dernier quart d’heure décisif

Les Champions du Monde en titre ont pris quatre unités d’avance, grâce à l’apport offensif de Nedim Remili, qui a trouvé de façon décisive Guigou (21’ : 5-9), mais le match s’est ensuite nettement resserré. Notamment suite au carton rouge direct de Luka Karabatic (pour une main au visage d'un adversaire), lors de son retour à la compétition (25’ : 7-9). Il aurait même pu basculer sans quelques nouveaux exploits de Gérard, et surtout, sans une réalisation de Nedim, qui a redonné une bouffée d’air frais à sa sélection, juste avant la pause (30’ : 8-10).

La deuxième période n’a pas redémarré de la meilleure des manières pour les Français. En effet, pendant de longues minutes, l’issue de la rencontre s’est avérée incertaine. D’autant que les Suédois sont parvenus à recoller au score, dans un match totalement relancé (40’ : 12-12). Une égalisation qui a eu le mérite de réveiller les Bleus. Dès lors, ils ont soigné leur adresse au tir, tout en restant solides défensivement, et le tableau d’affichage s’en est ressenti. Le but de Jesper Nielsen (55’ : 15-20), n’a pas fait le poids face à la fin de match tonitruante de Niko (57’ : 15-21).

Un dernier quart d’heure décisif

Une victoire acquise grâce une belle prestation de l’arrière-garde tricolore, conjuguée à une efficacité retrouvée dans les derniers instants (17-23). L’équipe de France poursuit donc son parcours sans faute dans cet Euro 2018 et prend une option sur les demi-finales.

Les réactions :

Nedim Remili : « Nous avons bien défendu… Vincent a été excellent dès le début de la ! J’espère qu’on va continuer comme ça. Les matchs vont être de plus en plus durs et la fatigue va s’accumuler. Mais nous effectuons de bonnes rotations et tout le monde a du temps de jeu ».

Un dernier quart d’heure décisif

Jesper Nielsen : « Je suis évidemment déçu… Nous avons bien joué mais nous avons manqué notre chance, notamment face à un excellent gardien. Nous sommes maintenant dans l’obligation de l’emporter pour continuer l’aventure.

(Crédits : PSG)