Nouveaux matchs pour nos internationaux

Nos internationaux ne quittent décidément plus les terrains. Ils continuent de se préparer avec leur sélection pour le Championnat d’Europe 2018, qui aura lieu en Croatie et qui débute la semaine prochaine. Retour sur les derniers matchs de nos joueurs.

Après leur victoire de samedi contre le Danemark (27-25), la Norvège et Sander Sagosen voulaient enchaîner, dimanche face à l’Égypte, équipe invitée de cette deuxième étape de la Golden League. La tâche n’a pas toujours été facile pour les partenaires de notre arrière gauche, qui ont été menés à plusieurs reprises durant le premier acte (15’ : 6-8), avant de renverser la situation avant la pause (17-14).

L’entame de la seconde période fut nettement plus maîtrisée et les Norvégiens ont rapidement creusé l’écart (35’ : 21-17). Un regain de forme qui s’est avéré être déterminant. Il fallait au moins ça pour résister au retour des Pharaons en fin de partie (48’ : 25-23). Finalement, Sander (5 réalisations) et ses coéquipiers se sont imposés (21-28), et semblent prêts pour leur début à l’Euro, vendredi prochain, face à la France.

La réaction de Sander Sagosen : "Ce match a été différent de celui du Danemark, car notre adversaire jouait d’une autre manière. Nous avons eu des passages difficiles, mais même dans ces moments-là, nous avons continué de nous battre. Nous avons terminé notre préparation, il nous reste à présent quelques entraînements avant de débuter l’Euro".

Un peu plus tôt dans la journée, l’Allemagne retrouvait l’Islande, 24 heures après l’avoir déjà affrontée et battue (36-29). Encore une fois, la victoire de la Mannschaft n’a souffert d’aucune contestation possible, tant l’équipe d’Uwe Gensheimer a montré une impressionnante maîtrise. Bien guidée par son capitaine (auteur de 5 buts), elle semblait déjà avoir assuré l’essentiel au repos (13-8). La tâche s’annonçait alors compliquée pour les Nordiques, qui n’ont pas réussi l’exploit (30-21). Les Allemands se positionnent comme des favoris à leur propre succession lors du futur Championnat d’Europe.

De son côté, l’Espagne poursuivait son tournoi amical, samedi soir. Déjà victorieux la veille contre la Biélorussie (35-30), Rodrigo Corrales et ses coéquipiers affrontaient l’Argentine. Bien que menés en début de partie (19’ : 7-10), les vice-champions d’Europe ont ensuite inversé la tendance, en particulier grâce une nouvelle belle prestation de leur portier parisien. La Roja l'emporte 31 à 28, avant d’affronter la Pologne, ce dimanche.

(Crédits : PSG)