Nedim Remili : "Nous aurons besoin de nos supporters"

A quelques jours de la reprise de la Lidl StarLigue, Nedim Remili se livre les prochaines échéances parisiennes. L’arrière droit des Rouge et Bleu sait que son équipe devra batailler pour atteindre ses objectifs et compte sur ses supporters pour l’y aider.

Psghand.fr : Le championnat débute bientôt, comment vois-tu cette nouvelle saison de Lidl StarLigue ?
Nedim Remili : Ce championnat est vraiment très dur. Nous allons affronter des collectifs très forts, que ce soit ceux de Montpellier, Saint-Raphaël ou encore Nantes. A nous de mettre les bons ingrédients aux bons moments face à ces équipes qui mettent souvent beaucoup de hargne contre nous.

Et ça commence dès mercredi, avec un derby…
Effectivement et nous avons envie de nous racheter après notre finale perdue lors du Trophée des Champions. On a vraiment hâte d’y être. Même si on bat Ivry avec un ou dix buts d’écart, ça ne nous enlèvera pas notre défaite, mais ça permettra de donner une belle image de notre équipe.

Vous allez aussi retrouver vos supporters !

Nous avons envie de voir le public de Coubertin venir en masse, comme il a pu le faire la saison dernière. On a besoin qu’il mette le feu peu importe la compétition ou l’affiche que l’on dispute. Nous comptons sur lui pour nous aider à grandir.

Il y aura aussi la Velux EHF Champions League, qui débute dimanche à Kiel, comme la saison dernière...
A cette époque nous avions eu pas mal de recrues, donc les automatismes n’étaient pas encore forcément trouvés. Cette année, nous n’en avons eu que trois, dont un gardien et un pivot, qui sont généralement des postes plus faciles à intégrer. Il y a aussi Sander (Sagosen), qui s’est très vite adapté, donc ça sera un match complétement différent que celui de l’année dernière. Mais nous savons que ce n’est jamais facile d’aller gagner là-bas. Notre talent ne suffira pas, il faudra que l’on livre un gros combat.

Tu parlais de Sander. Comment juges-tu ses premiers mois à Paris ?
On se connaît depuis un long moment, puisque nous nous sommes souvent affrontés en sélections de jeunes. C’est donc quelqu’un que je connais et que j’apprécie beaucoup. C’est vraiment une bonne personne. Je lui fais entièrement confiance pour apporter un plus à notre équipe. Malgré son jeune âge, il a énormément de talent.

Découvrez la deuxième partie de notre interview avec Nedim Remili, en vidéo.