Les Bleus tombent sur l’os Sagosen

Pourtant large vainqueur de la Pologne il y a deux jours, l’équipe de France a buté, samedi après-midi, sur une Norvège (battue jeudi par le Danemark), guidée par un excellent Sander Sagosen. Les Bleus concèdent ainsi leur premier revers dans cette Golden League.

En terres danoises, les Experts ont pourtant bien débuté la rencontre et ont été les premiers à faire le break, après l’une des nombreuses réalisations de Nikola Karabatic (6’ : 1-3). Même après le retour scandinave, le demi-centre parisien a permis à son équipe de garder la tête (14’ : 4-5). Si les hommes de Didier Dinart, toujours parfaitement emmenés par un excellent Nikola, ont conservé les devants pendant une bonne partie de la première période (20’ : 7-9), Sander Sagosen et ses coéquipiers l’ont mieux terminé et avaient inversé la tendance au repos (10-13).

La reprise n’a pas été meilleure pour la France, qui ne trouvait plus le chemin des filets. Les Norvégiens en ont profité pour s’envoler au tableau d’affichage (34’ : 16-10). L’aîné de la fratrie Karabatic s’est démené pour faire revenir sa sélection à hauteur, et a eu plusieurs occasions de recoller (43’ : 20-18). Mais il a toujours manqué un détail pour que l’égalisation pointe le bout de son nez (47’ : 23-19). Malgré quelques exploits individuels, à l’image de celui de Nedim Remili (53’ : 27-24), la formation de Luka Karabatic n’a pas su faire son retard (30-26).

Handicapée par une fin de premier acte compliquée et une reprise difficile, l’équipe de France s’incline donc pour la première fois dans cette Golden League. A noter que Nikola Karabatic et Sander Sagosen ont été élus hommes du match après la rencontre. Dylan Nahi et ses partenaires affronteront le Danemark de Mikkel Hansen et d'Henrik Mollgaard dimanche soir. Un peu plus tôt, Sander fera face à la Pologne.

(Crédits : PSG)