Les Bleus sur le podium !

Dimanche après-midi, plusieurs Parisiens s’affrontaient lors du match comptant pour la 3ème place de l’Euro 2018, à Zagreb. Ainsi, l’équipe de France a réussi la bonne opération en se défaisant du Danemark (32-29).

Avertis par leur entame de match délicate contre l’Espagne, il ne fallait pas compter sur les Experts pour retomber dans le même piège. Les Parisiens ont notamment donné le ton, à l’image de Nikola Karabatic, passeur pour Cédric Sorhaindo (1’ : 1-1), ou de Nedim Remili, auteur d’un doublé (4’ : 4-3). Mais l’euphorie n’a pas duré éternellement et la rébellion scandinave se faisait sentir lors des minutes suivantes. Dans ce contexte, les Champions Olympiques ont inversé la tendance (12’ : 7-8).

Les Bleus sur le podium !

Pour revenir, les Bleus ont pu s’appuyer encore une fois sur leurs Rouge et Bleu. Niko a repris les choses en mains et la physionomie de la rencontre a encore changé. Le demi-centre Parisien a redonné l’avantage à sa sélection en marquant depuis son propre camp, puis en réalisant le combo Schwenker-chabala (21’ : 13-11). Dès lors, les Français se sont envolés, et Luc Abalo, bien servi au préalable par Nedim, corsait un peu plus l’addition (28’ : 16-12). A la pause, ils dominaient toujours les débats (17-14).

A la reprise, les Tricolores, Lucio et Nikola ont redémarré sur les mêmes bases (35’ : 21-17). Ils semblaient d’ailleurs maîtrisé parfaitement cette rencontre, jusqu’au réveil danois. Mikkel Hansen a fait retentir l’alarme en enchaînant les buts, permettant à son équipe de recoller (42’ : 24-21). Quelques instants plus tard, le Danemark avait complétement relancé la partie (52’ : 28-26).

Les Bleus sur le podium !

Heureusement pour les Bleus, Niko n’était pas d’humeur à laisser sa médaille. Le demi-centre parisien (9 sur 11 et élu Homme du Match) a terminé très fort en marquant à nouveau (55’ : 31-27), puis en servant décisivement Abalo (57’ : 31-27). L’équipe de France a donc terminé son Euro 2018 sur une bonne note, en remportant le match pour la troisième place (32-29). Nedim Remili, Nikola Karabatic, Luc Abalo et Luka Karabatic finissent ainsi leur aventure en bronze. De leur côté, Mikkel Hansen, Henrik Mollgaard et Henrik Toft Hansen prennent place au pied du podium.

Les réactions des Parisiens :

Henrik Mollgaard : "Nous étions encore déçus d’avoir perdu de justesse contre la Suède. Ce match était encore nos têtes aujourd’hui. Si nous avions joué comme aujourd’hui nous aurions peut-être gagné… Nous voulions vraiment prendre la médaille de bronze, mais ce n’est jamais facile lorsque nous affrontons la France".

Les Bleus sur le podium !

Luc Abalo : "C’était important pour tout le monde de remporter ce match. On a fait ce qu’il fallait pour. Il y a deux ans on n’a pas réussi à se qualifier pour les demi-finales. Là nous terminons troisièmes. Peut-être que dans deux ans ça sera encore mieux… On regrettera longtemps le match de l’Espagne parce qu’on n’a pas su se libérer, contrairement à aujourd’hui. Ca nous servira de leçon, et ça nous montre que nous devons encore travailler".

(Crédits : PSG)