Dylan Nahi : "montrer de quoi je suis capable"

Alors qu'il fêtera ses 18 ans le 30 novembre prochain, Dylan Nahi a déjà mis plus d'un pied dans la cours des grands. Depuis ce lundi, l'ailier droit parisien a officialisé sa première convocation en Équipe de France A. Un nouveau temps fort dans la très jeune carrière de ce joueur plein d'avenir. 

À la veille de s'envoler à nouveau pour le Danemark - pour la deuxième fois en deux semaines après un match disputé avec les Rouge et Bleu à Aalborg en Ligue des Champions - Dylan Nahi est apparu, comme à son habitude, décontracté et souriant. À seulement 17 ans et à quelques mètres de son sélectionneur Didier Dinart ou de son coéquipier en club, Nikola Karabatic, l'ailier parisien a répondu à nos questions, presque déjà en habitué de l'exercice : 

PSG.FR : Quelle a été ta réaction suite à l'annonce de ta convocation en Equipe de France A ?
Dylan Nahi : "Je n'étais pas prêt, j'étais surpris. Je ne pensais pas que ça pouvait arriver aussi vite. Je ne m'attendais vraiment pas à ça quand Didier Dinart m'a appelé pour me dire qu'il allait me sélectionner." 

Qu'as-tu ressenti en apprenant cette nouvelle ?
"J'étais et je suis encore toujours très heureux de cette première convocation. Maintenant, il va falloir que je m'adapte à tout ça, que je montre de quoi je suis capable. Je vais aussi devoir saisir cette nouvelle opportunité pour apprendre et progresser encore."

Comment se sont déroulés ces deux premiers jours ?
"Jusqu'à présent tout se passe bien ! Je connaissais déjà quelques joueurs pour évoluer avec eux en club. J'ai aussi retrouvé des amis, comme mon grand-frère Dika Mem. En plus nous sommes tous les deux dans la même chambre, donc il y a une bonne ambiance ! "

Comment est-ce que tu abordes cette étape de la Golden League qui se déroulera au Danemark ?
"Avant de penser aux matchs en eux-mêmes, je dois déjà commencer par connaître les enclenchements que l'on travaille aux entraînements. Et ça, ça va encore me demander un peu de temps. Je dois aussi prendre le rythme de cette Équipe de France. Une fois que j'aurai assimilé tout ça, je pourrais commencer à parler des matchs qui arrivent."

Retrouvez le programme de nos internationaux ici -->