Une seconde journée « sans » pour les judokas parisiens

Club

Ils étaient trois engagés ce dimanche pour la seconde journée des championnats de France seniors 1re division 2018 à la Kindarena de Rouen. En effet, Tanou Keita (-100kg) avait déclaré forfait vendredi pour cause de blessure. Restaient donc Carla N'Zossi Elecka (-70kg), Habi Magassa (-78kg) et Christopher Mvuama (-100kg).

La première se voyait opposée, dès son premier combat, à la championne de France en titre, Fanny-Estelle Posvite (AJ Limoges). Si le combat débutait bien, N'Zossi Elecka devait subir la puissance du sode-tsuri-komi-goshi de celle qui fut aussi médaillée mondiale en 2015. Ippon pour Posvite. En repêchages, la Parisienne, qui est senior depuis le 1er septembre dernier, perdait à nouveau, cette fois contre Mélanie Dhaiby (JC Maisons-Alfort).

Habi Magassa remportait aisément son premier combat contre Nathalie Laulan (VOI Judo) grâce, entre autres, à un joli uchi-mata à droite. Mais, en huitièmes de finale, à peine le combat commencé, elle était totalement surprise par le o-soto-gari de Julie Pierret (JC La Couronne Grand Angoulême) qui s'imposait sur cette action. Une déconvenue d'autant plus forte que Magassa, qui n'est junior que depuis septembre, se blessait à l’épaule droite sur l'action et ne pouvait se présenter aux repêchages. Un dur baptême du feu.

Quant à Christopher Mvuama, il battait Robin Audejean (CAP) sur un très joli uchi-mata à droite en bordure de tapis. Hélas, au tour suivant, le Parisien, junior troisième année cette saison, devait céder face à la puissance et au uchi-mata de Mewen Ferey-Mondésir (Judo Oise Picardie) qui finira dans les cinq meilleurs de la catégorie des -100kg aujourd'hui.