Marrakech ne réussit pas à Faiza Mokdar

À nouveau sélectionnée en équipe de France ce vendredi sur les tatamis du Grand Prix seniors de Marrakech, au Maroc, Faiza Mokdar s’est malheureusement inclinée en 8e de finale.

Après le Grand Prix d’Israël mi-janvier et le Grand Chelem de Paris début février où elle avait fait deux excellents tours, Faiza Mokdar, championne de France seniors en titre en -52kg - qui n’est encore que junior première année - combattait aujourd’hui à Marrakech pour un nouveau Grand Prix seniors. Si elle passait sans encombre le premier tour contre la Hongkongaise Shuk Ki Tsui sur deux uchi-mata (mouvements de jambes vers l’avant), la combattante du PSG Judo se faisait “piquer” au sol par l’Espagnole Ana Perez Box, une cliente déjà classée 17e mondiale et tête de série n° 4 de la catégorie. Cette dernière retournait et immobilisait la championne d’Europe cadettes et juniors 2018.

« Je suis déçu pour Faiza, commentait Nicolas Mossion, entraîneur du PSG Judo. Elle fait un très bon premier combat, mais, contre cette adversaire, elle paie encore un peu son manque de maturité chez les seniors puisqu'elle la laisse engager son mouvement au sol, pensant sans doute pouvoir en réchapper. Or, à ce niveau-là, un moment de passivité se paie cash. C'est vraiment dommage car, sur les premières séquences debout, on voit bien que Faiza pouvait gagner ce combat, en étant sur l'initiative et vraiment dangereuse. » Non repêchée, la Parisienne est toutefois déjà assurée d’une nouvelle sélection internationale à la fin du mois lors d’une compétition du même niveau, en Géorgie.