PSG Handball - Dunkerque : l’avant-match

Après deux mois d’absence, pour cause de trêve internationale, le Paris Saint-Germain Handball retrouve son Stade Pierre de Coubertin, mercredi soir. Pour l’occasion, les Rouge et Bleu accueillent Dunkerque, lors de la 14ème journée de Lidl StarLigue.

La défense, contre l'attaque
Depuis le début de saison, Dunkerque se montre très solide défensivement. D’ailleurs, les Nordistes possèdent la meilleure arrière-garde du championnat avec seulement 319 buts encaissés en 13 rencontres. Une statistique qu’ils doivent en partie à leur paire de gardiens de but, composée de Samir Bellahcene (67 arrêts) et du dernier rempart russe, Oleg Grams (85). A noter que dans ce domaine, les Rouge et Bleu sont juste derrière (326). Mais c’est derniers s’illustrent aussi de l’autre côté du terrain, avec une armada offensive impressionnante, qui a déjà trouvé le chemin des filets à 408 reprises depuis la première journée.

Dans le ventre mou
Malgré cette belle assise défensive, l’USDK ne parvient pas à recoller sur la première moitié de tableau. Actuellement neuvième avec 10 points, elle accuse deux longueurs de retard sur Tremblay, septième. Ce bilan à mi-championnat est donc bien loin de son encouragent exercice 2017-2018, à l’issue duquel les hommes de Patrick Cazal avaient terminé sixièmes, avec 26 points au compteur. Ce classement est grandement dû à une irrégularité chronique, qui leur a notamment fait perdre des points contre les promus (23-23 face à Istres, défaite 28-27 à Pontault-Combault). Les hommes de Patrick Cazal restent sur une série de cinq matchs sans victoire, débutée le 17 novembre dernier, face à Paris.

Retour sur le match aller
Ce jour-là, le club de la capitale, en déplacement aux Stades des Flandres pour le compte de la 9ème journée, avait parfaitement maîtrisé son sujet. On se souvient notamment qu’Henrik Toft Hansen s’était montré particulièrement à son avantage en marquant sur ses six tentatives. A la pause, Thierry Omeyer et ses coéquipiers avaient déjà fait le break (9-13). Une tendance qui s’était confirmée en seconde période et le Paris Saint-Germain Handball s’était imposé en terres nordistes (23-27), malgré les sept réalisations du meilleur buteur dunkerquois, Florian Billant (54 unités en Lidl StarLigue cette saison).

Nos statistiques en quelques chiffres
Victorieux à Nantes (29-30), sur le buzzer, peu avant les fêtes de fin d’année, les Rouge et Bleu sont les seuls à n’avoir concédé aucune défaite en 13 rencontres (12 victoires pour un nul). Mieux, ils disposent à présent de trois longueurs d’avance sur le H, avant de le recevoir à Coubertin, début mars. Tous les feux semblent donc au vert pour les joueurs de Raul Gonzalez, qui brillent également dans les chiffres (voir plus haut). Du côté des statistiques individuelles, on retrouve Mikkel Hansen (74 buts) et Nedim Remili (66) dans le Top 10 des meilleurs buteurs du championnat, avec leur sixième et huitième place respective. Titi est quant à lui le huitième gardien a réalisé le plus d’arrêts avec 95 parades effectuées.

Pour suivre le match (coup d’envoi à 20h45)

• Télévision : beIN SPORTS 1

• Au Stade Pierre de Coubertin : en prenant vos places sur notre site officiel 

• Live tweet : notre page officielle

(Crédits : TeamPics/PSG)