Les résultats du groupe B

Le leader du groupe B de la Velux EHF Champions League, le Paris Saint-Germain Handball, a terminé son premier tour, dimanche après-midi, après avoir pris le meilleur sur Zaporozhye (31-25). Découvrez les autres résultats de la poule, lors de cette 14ème et ultime journée.

Szeged - Zagreb : 26-26
La rencontre qui opposait Szeged à Zagreb avait de l’importance pour les Rouge et Bleu. Non pas parce que les Hongrois étaient leur dauphin, mais plutôt car les Croates pouvaient, en cas de victoire, terminer cinquièmes (aux dépens de Zaporozhye) et potentiellement retrouver le club de la capitale en quart de finale. David Mandic (8 sur 9) et ses partenaires ont failli réussir l’exploit, puisqu’ils étaient devant à l’approche du money-time (51’ : 21-23). Malheureusement pour eux, leur compteur est resté bloqué pendant de longues minutes (57’ : 25-23) et il a fallu une nouvelle réalisation de Mandic pour éviter la défaite, à 20 secondes du terme. Szeged et Zagreb terminent respectivement 2ème et 6ème.

Flensbourg - Nantes : 29-29
Un peu plus tôt dans la semaine, Flensbourg accueillait Nantes, dans sa Flens Arena. Il s’agissait pour les deux formations de terminer le plus haut possible. En effet, le H pouvait encore espérer chiper la troisième place à son adversaire du soir, s’il parvenait à s’imposer. Malgré une très bonne entame (11’ : 10-5), les Allemands ont dû puiser dans leurs ressources pour défendre leur podium. Comme souvent, dans cette phase de poules, ils ont dû attendre l’ultime seconde et un jet de 7m victorieux d’Hampus Wanne pour remettre les compteurs à zéro. Les Flensburgers et les Ligériens se neutralisent et restent 3èmes et 4èmes.

Skjern - Celje : 35-32
Enfin, la rencontre entre Skjern et Celje n’avait plus vraiment d’enjeux, puisque les deux équipes étaient déjà éliminées avant le coup d’envoi. Cela n’a pas empêché les locaux de finir leur campagne européenne sur une bonne note, en remportant cette dernière manche. Une victoire due aux bonnes performances du futur gardien nantais, Emil Nielsen (13 parades), mais aussi d’Anders Eggert. A bientôt 37 ans, l’ailier gauche danois continue de faire trembler les filets, comme l’illustre son magnifique 6 sur 6 face à la cage slovène. Dans la zone rouge, Skjern passe donc devant son adversaire direct.

Le programme des huitièmes de finale :

(Crédits : TeamPics/PSG)