Les Parisiens toujours à 100% au Mondial

Plusieurs représentants du Paris Saint-Germain Handball défendaient les couleurs leur sélection, vendredi, au Mondial 2019. Ils se sont tous imposés.

Japon - Macédoine : 29-38
La Macédoine de Raul Gonzalez, faisait face au Japon, à Munich, pour son premier match dans ce Championnat du monde. Les joueurs de notre entraîneur ont fait respecter la logique, puisqu’ils se sont imposés avec la manière. On remarquera la belle prestation du Nantais, Kiril Lazarov, qui est parvenu à trouver le chemin des filets à 8 reprises. Après cette victoire, les Macédoniens ont un jour de repos avant d’affronter le Bahreïn, samedi.

Bahreïn - Espagne : 23-33
Toujours dans le groupe B, les Champions d’Europe en titre ont assumé leur statut devant le Bahreïn. Il faut dire que défensivement, la Roja a pu s’appuyer sur Rodrigo Corrales et Viran Morros. De l’autre côté du terrain, Feran Sole Sala (7 sur 7), s’est chargé de faire trembler les filets. Un succès mérité pour les Espagnols qui remettront le bleu de chauffe, dimanche, en fin d’après-midi, face à l’Islande.

Islande - Croatie : 27-31
A l’image de l’équipe de France, vainqueur du Brésil vendredi soir (24-22), la Croatie a longtemps dû batailler pour se défaire d’une belle sélection islandaise. Finalement, bien emmenés par un excellent Luka Stepancic, meilleur buteur de la rencontre avec 8 réalisations, les Croates ont assuré l’essentiel et démarrent parfaitement leur Mondial. De bon augure avant de faire face au Japon, dimanche après-midi.

Tunisie - Norvège : 24-34
Une nouvelle fois, Sander Sagosen a porté la Norvège lors de sa victoire devant la Tunisie. Bien accompagné par Bjarte Myrhol (6 buts chacun), notre demi-centre, vice-champion du monde en 2017, démarre donc de la meilleure des manière sa nouvelle campagne. Samedi après-midi, encore à la Jyske Bank Boxen d’Herning, les Norvégiens rencontreront l’Arabie Saoudite.

Égypte - Suède : 24-27
Enfin, grâce notamment à 3 buts de Kim Ekdahl du Rietz, la Suède a disposé de l’Égypte, à la Royal Arena de Copenhague, dans l’un des chocs du groupe D. Déjà devant au repos (11-13), les Jaune et Bleu ont résisté au retour des Pharaons en seconde période et débutent leur épopée avec 2 points au compteur. Ils tenteront de confirmer, dimanche soir contre l’Argentine.

Pour rappel, ce samedi, en plus de Sander, Mikkel Hansen, Henrik Toft Hansen (Danemark-Tunisie), Uwe Gensheimer (Allemagne-Brésil), et nos trois Tricolores (accompagnés par Nikola Karabatic), Nedim Remili, Luka Karabatic et Luc Abalo (face au brésil), seront sur les terrains.

(Crédits : J.Azouze/PSG)