Le triplé !

Le contexte :
Une semaine après leur dernier face-à-face en Coupe de France, remporté par le MHB (32-31), le Paris Saint-Germain Handball et Montpellier se retrouvaient, dimanche après-midi, à l’Antarès du Mans, en Coupe de la Ligue. 24h plus tôt, les Héraultais et les Parisiens s’étaient respectivement défaits de Saint-Raphaël (25-23) et d’Ivry (22-27) et s’affrontaient donc pour une nouvelle finale. C’est la quatrième fois dans l’histoire de la compétition que nous assistions à une telle affiche. Jusque-là, le club de la capitale s’était toujours incliné…

Le résumé :
Entre deux équipes qui se connaissent parfaitement, pas besoin de temps d’observation. Chacune exploite les failles de l’autre et personne ne se détache (9’ : 5-5). Le mano à mano dure pendant de longues minutes, au cours desquelles les protagonistes se rendent coup pour coup, au sens figuré, comme au propre (17’ : 10-10). Peu avant la pause et après avoir été mené de deux longueurs (20’ : 11-13), Paris offre moins de solution à l’attaque montpelliéraine et en trouve de plus en plus dans sa défense. Il inflige un 5-0 à son adversaire et inverse la tendance, grâce notamment à plusieurs parades de Thierry Omeyer (27’ : 16-13). Les Rouge et Bleu regagnent les vestiaires avec cette avance de trois unités (30’ : 17-14).

A la reprise, les hommes de Raul Gonzalez montrent toujours autant d’application défensive et exploitent toutes les contre-attaques, à l’image du doublé d’Uwe Gensheimer (34’ : 19-14). Les Héraultais ne parviennent plus à faire trembler nos filets et buttent aussi aux 7m lorsque Melvyn Richardson s’essaie sur penalty devant Rodrigo Corrales (37’ : 20-15). Si les minutes suivantes sont un peu plus brouillonnes offensivement, notre portier espagnol permet aux seins de garder un matelas d’avance en réalisant plusieurs arrêts spectaculaires (45’ : 23-20). Même lorsque Montpellier est tout prêt de recoller (49’ : 24-23), Rodrigo contrarie leurs efforts et Paris reprend son envol (54’ : 29-23). Le Paris Saint-Germain Handball maîtrise parfaitement sa fin de match et remporte le Coupe de la Ligue (31-25).

Le Parisien du match : Uwe Gensheimer
Rien, ou presque, n’a résisté à Uwe Gensheimer. L’international allemand n’a été mis en échec qu’à deux reprises sur ses 11 tentatives. Avec 9 réalisations, il termine d’ailleurs la partie avec le statut de meilleur buteur. Notre ailier gauche s’est notamment montré décisif en début de seconde période, où il a été aussi adroit sur contre-attaques que sur jet de 7m. A noter qu’il a été nommé meilleur joueur de la rencontre à l’issue de celle-ci.

Le mot : Triplé
Grâce à cette victoire, le Paris Saint-Germain Handball soulève donc une nouvelle Coupe de la Ligue. C’est la troisième remportée par le club de la capitale dans son histoire, mais aussi la troisième consécutivement. Enfin, il s’agit du premier trophée gagné par la bande à Thierry Omeyer cette saison.

Dans le viseur :
Après deux semaines consacrées aux coupes, les Rouge et Bleu vont retrouver la Lidl StarLigue, à l’occasion de la 18ème journée. Jeudi soir, ils se rendront sur le parquet de Chambéry, pour tenter d’asseoir leur place de leader, devant leur dauphin : Montpellier.

(Crédits : TeamPics/PSG)