Le bilan des internationaux

Avant le début du Mondial 2019, qui se disputera au Danemark et en Allemagne, jeudi après-midi, plusieurs de nos joueurs terminaient leur préparation avec leur sélection. Retour sur leur bilan.

France :
Luka Karabatic, Luc Abalo et Nedim Remili n’ont pas fait de quartier avec les Bleus, lors d’une double confrontation contre la Slovénie. La France, Championne du monde en titre, a en effet également disposé à deux reprises de son adversaire direct, dans le Kindarena de Rouen (34-25 ; 29-21). A noter les belles prestations de chacun de nos Rouge et Bleu qui ont terminé leur préparation avec plusieurs buts au compteur (deux pour Nedim, quatre pour Luc et Luka). Les Experts débuteront leur Mondial vendredi soir, face au Brésil.

Danemark :
De leur coté, Henrik Toft Hansen et Mikkel Hansen affrontaient la Hongrie, là aussi dans une double confrontation. Les fortunes ont été diverses pour les Champions olympiques en titre, puisqu’après avoir remporté la première manche (33-19), ils se sont inclinés quelques jours plus tard (28-25). A noter qu’Henrik et Mikki n’ont pas pris part à ces deux rencontres. Le Danemark commencera son Championnat du monde dès jeudi, contre le Chili.

Espagne :
L’Espagne quant à elle, disputait un tournoi amical. Les vainqueurs du dernier Euro n’ont pas fait dans la demi-mesure pour remporter leur trois rencontres. Lors de la première, face à l’Arabie Saoudite (42-25), notre arrière gauche, Viran Morros, a atteint le cap des 200 sélections avec la Roja. C’en est suivi deux autres succès pour Rodrigo Corrales et ses partenaires, devant la Pologne (34-28) et la Biélorussie (40-29). Ils remportent ainsi cette compétition internationale, avant d’entrer en lice dans le Mondial, dimanche, lors d’une opposition face au Bahreïn.

Norvège :
La Norvège de Sander Sagosen participait ces derniers jours à la Gjensidige Cup, à Oslo. Dès le premier match, notre demi-centre a affiché une forme étincelante avec 8 buts inscrits face à l’Islande (31-25). Laissé au repos deux jours plus tard lors de la victoire devant les Pays-Bas (36-29), il s’est de nouveau montré décisif, à l’occasion du dernier succès de sa sélection contre le Brésil (30-26), avec 7 réalisations. De bon augure avant son match de vendredi. Il défiera alors l’Arabie Saoudite.

Suède :
La Suède a affronté deux fois la Russie, lors de ses deux dernières rencontres de préparation. Le premier duel a tourné à l’avantage de l’équipe de Kim Ekdahl du Rietz (29-18). Le Parisien a d’ailleurs participé à cette victoire en trouvant le chemin des filets à trois reprises. Il était de nouveau sur le terrain, dimanche après-midi, lors du match nul des Jaune et Bleu (29-29). Cette fois, notre arrière gauche a marqué deux buts. Il tâchera d’en faire autant, vendredi soir, contre l’Egypte.

Allemagne :
La Mannschaft et son capitaine, Uwe Gensheimer se peaufinaient quant à eux face à la République Tchèque et l’Argentine. Après une première victoire face aux Tchèques (32-24), les Allemands ont déroulé deux jours plus tard devant l’Argentine (28-13). Un festival offensif auquel a pris part notre ailier gauche avec 8 unités au compteur. Vainqueur de l’édition 2016, l’Allemagne débutera la compétition jeudi soir, face à la Corée Unifiée.

Croatie :
Enfin, la Croatie de Luka Stepancic était opposée au Monténégro et à l’Italie, lors de l’HEP Croatie Cup. Bilan : deux victoires (34-22 ; 28-20), avec 7 buts de Luka devant les Italiens. Ils terminent donc en tête de la compétition. Le prochain rendez-vous des Croates est prévu dimanche après-midi. Ils seront opposés au Japon.

(Crédits : J.Azouze/PSG)