Bonne entrée en matière

Jeudi, deux de nos Parisiens, qui représentent les deux pays organisateurs, donnaient le coup d’envoi du Mondial 2019. Que ce soit Uwe Gensheimer avec l’Allemagne ou Mikkel Hansen pour le Danemark, tous les Rouge et Bleu ont remporté leur rencontre.

Corée Unifiée - Allemagne : 19-30
A la Mercedes-Benz Arena de Berlin, la Mannschaft a parfaitement maîtrisé son sujet face à une sélection qui faisaient ses premiers pas dans un Championnat du monde. Après avoir pris le contrôle de la partie en début de rencontre et avoir résisté aux assauts adverses, Uwe Gensheimer et ses coéquipiers ont pris leur envol juste avant la pause (10-17). Un avantage qu’ils ont confirmé en seconde période (19-30). Ils entament donc très bien leur Mondial, avant d’affronter le Brésil, samedi après-midi. A noter que notre ailier gauche, le capitaine allemand, a terminé meilleur buteur du match avec 7 réalisations (sur 8 tentatives).

Chili - Danemark : 16-39
Mikkel Hansen, avec le Danemark, a connu exactement le même bilan offensif que son partenaire parisien. Les Champions olympiques en titre n’ont laissé aucune chance au Chili, jeudi soir. A la pause, le sort de la rencontre semblait déjà bel et bien scellé (4-22). Si l’efficacité sud-américaine est un peu revenue en seconde période, elle n’a pas empêché les Scandinaves de poursuivre leur excellente prestation (16-39). Notre pivot, Henrik Toft Hansen, touché à l’aine, n’a quant à lui pas participé à ce succès. Il espère cependant faire partie du groupe danois pour affronter la Tunisie, samedi soir, a la Jyske Bank Boxen de Herning.

Ce vendredi, d’autres représentants du club de la capitale font leur entrée en lice. Raul Gonzalez et sa Macédoine affrontent le Japon, Luka Stepancic défie l’Islande avec le Croatie, le Suédois, Kim Ekdahl du Rietz rencontre l’Égypte, nos deux Espagnols, Rodrigo Corrales et Viran Morros jouent face au Bahreïn, alors que Sander Sagosen et sa Norvège feront face à la Tunisie. Enfin, en clôture de cette journée bien remplie, nos Champions du monde en titre, Nedim Remili, Luc Abalo et Luka Karabatic entrent dans la compétition avec l’équipe de France contre le Brésil, à 20h30.

(Crédits : J.Azouze/PSG)