Les joueurs auprès des enfants de l’Hôpital Necker

Mercredi matin, l’effectif professionnel du Paris Saint-Germain s’est retrouvé, non pas au Centre d’Entraînement Ooredoo, mais à l’Hôpital Necker-Enfants malades à la rencontre des jeunes patients.

Comme chaque année depuis 2008, la Fondation Paris Saint-Germain et l’Hôpital Necker-Enfants malades a invité les joueurs du club de la capitale à rencontrer les enfants hospitalisés. L’occasion de capturer de vrais moments de complicité, comme lorsque le petit Aidan a dessiné le logo du club parisien pour l’offrir à l’attaquant uruguayen Edinson Cavani.

Les joueurs auprès des enfants de l’Hôpital Necker

A un autre étage, Hatem Ben Arfa découvrait cette expérience enrichissante aux côtés de la Fondation Paris Saint-Germain : « On a vraiment apprécié de rendre visite aux jeunes, a expliqué l'international français. Avec Christopher (Nkunku), on a visité deux services, dont un où les enfants ne pouvaient pas trop parler mais, par des signes, on a pu comprendre qu’ils étaient très contents et qu'ils aimaient beaucoup le club. Si on peut donner un peu de joie en passant des moments comme celui-là, tout le monde y gagne. »

Les joueurs auprès des enfants de l’Hôpital Necker

Répartis en binômes pour visiter un maximum de chambres, les joueurs avaient apporté de nombreux cadeaux pour les plus grand bonheur des jeunes patients, à l’image de Mehdi, tout juste revenu de réanimation quand il a reçu la visite de Thiago Silva et Serge Aurier. Les deux hommes ont semblé aussi touchés que le petit garçon au sourire radieux. « C’est toujours un rendez-vous extraordinaire, a précisé Vincent-Nicolas Delpech, Directeur de l’Hôpital Necker. Les enfants sont émerveillés, c’est un moment d’exception qui les sort de leur vie quotidienne à l’hôpital et face à la maladie. C’est une grande chance pour les enfants, mais aussi pour les joueurs qui avaient le sourire et étaient heureux d’être-là auprès d'eux. »

Les joueurs auprès des enfants de l’Hôpital Necker

A l’origine de cette journée, Christine Le Gal est également revenue sur l’évènement non sans une certaine émotion. « C’est une des journées les plus touchantes de l’année, l’une des rares opérations où nous réunissons l’équipe au complet, a précisé la Directrice de la Fondation Paris Saint-Germain. Tous les joueurs étaient impliqués auprès des enfants. Ils vivent un évènement fort ensemble, et il y a quelque chose qui soude l’équipe. »