Corrales, maître des défenses

Après trois saisons passées en Pologne, à Plock (prêté par Barcelone), Rodrigo Corrales va rejoindre la capitale française pour y prendre la place dans la cage des Rouge et Bleu, aux côtés de Thierry Omeyer. Il a souvent brillé avec ses différentes équipes cette année.

Il fut notamment indispensable au Wisla durant sa campagne européenne, qui s’est achevée lors de la phase poule. Une qualification qui ne s’est pas jouée à grand chose, puisque les Polonais ont terminé avec le même nombre de points que le 6ème et premier non-éliminé : Silkeborg. Seule la différence de buts à jouer en leur défaveur. Des regrets, ils pourront en avoir, puisque Corrales avaient mis la barre très haute durant les 14 matches qu’il a disputés, à l’image de son jet de 7 mètres, repoussé dans les ultimes secondes, face à Veszprém et Momir Ilic (24-24). Il a également marqué deux buts, face à Silkeborg (27-25) et contre le Kadetten Schaffhausen (27-25).

En championnat, Rodrigo s’est aussi montré à son avantage. Il a en effet dirigé la meilleure défense de la saison régulière, avec seulement 607 unités concédées. Cette fois, c’est en finale que notre nouveau portier et ses partenaires ont échoué. Ils se sont inclinés face à Kielce, après deux matchs remplis de suspense (24-25 ; 31-29).

En janvier, le gardien de 26 ans a pris part au Mondial 2017 avec la sélection espagnole. Là aussi, la performance de son équipe a été remarquable, puisqu’elle n’a encaissé que 116 buts lors de la phase de poules, lui permettant ainsi de posséder la meilleure arrière-garde du groupe B. Après avoir battu le Brésil (28-27), lors des huitièmes, elle s’est finalement inclinée en quart contre la Croatie (29-30).

Corrales, maître des défenses

Rodrigo a fait plusieurs fois face à sa nouvelle formation au cours de sa carrière. Il avait notamment été très bon lors des deux confrontations avec le Paris Saint-Germain Handball cette saison sur la scène européenne. Nul doute qu’il aura à cœur de rééditer ces performances avec sa nouvelle tunique.