Les hommes d’Antoine Kombouaré sont passés par tous les états dans cette rencontre. Dominateurs dans le premier acte, dominés après l’expulsion de Papus Camara, les Rouge et Bleu ont pourtant trouvé les ressources nécessaires pour égaliser dans le temps additionnel avant de voir filer le trophée lors d’une interminable séance de tirs au but.

Les Parisiens attaquant pied au plancher cette rencontre et étouffent complètement leur adversaire en première période. Les corners se multiplient en début de rencontre, mais c’est sur coup franc que le PSG s’offre sa première occasion. La tentative de Stéphane Sessegnon est captée sans problème par Stamenkovic (16e). Sur un nouveau coup de pied arrêté, Christophe Jallet, cherche Sylvain Armand un peu court qui ne peut pousser le ballon au fond (28e).

Au retour des vestiaires, les Rouge et Bleu repartent avec les mêmes intentions jusqu’à l’expulsion de Papus Camara, le tournant de la rencontre. Le défenseur parisien prend un carton rouge direct et dès lors, la rencontre va totalement changer de physionomie. Les Serbes vont prendre les commandes et pensent ouvrir le score sur un tir de Jeremic que Marcos Ceara sauve de la poitrine sur sa ligne (58e). A force de pousser les joueurs de Belgrade finissent pas trouver l’ouverture. Lancé en profondeur, Cadu, devance Edel et pousse le ballon au fond des filets (0-1 ; 73e).

Réduits à dix les Parisiens tiennent et Marcos Ceara, à l’entrée de la surface, décoche un tir terrible qui termine au fond des filets serbes à l’entame du temps additionnel (1-1 ; 91e). Cette égalisation à la dernière seconde donne le droit aux Parisiens de disputer la séance des tirs au but. Un exercice dans lequel, Jallet, Ceara, Makelele, Kezman, Traoré et Armand ont transformé leur tentative. Jean-Eudes Maurice voit son tir repoussé par le gardien et le trophée filer dans les mains de l’Etoile Rouge. Les Parisiens sont désormais en vacances et retrouveront le chemin de l’entraînement le 1er juillet au Camp des Loges.