Tout était réuni ce samedi 15 août au Parc des Princes pour vivre une belle soirée de football. Le soleil, un stade bien garni malgré les vacances, et l’inauguration de la nouvelle saison dans l’antre des Rouge et Bleu. Il ne manquait donc plus qu’une victoire des joueurs d’Antoine Kombouaré pour que la soirée soit parfaite !

« Le PSG nouveau est arrivé ! » C’est ce que se sont sûrement dit les supporters parisiens au coup de sifflet final. Pourtant, malgré une bonne entame de match qui voit Sessegnon se présenter deux fois seul face au gardien manceau (2e et 14e), le PSG se fait surprendre sur un dégagement anodin de Roche. Helstad se présente seul face à Coupet, et le trompe d’une frappe croisée qui heurte le poteau avant de terminer sa course au fond des filets (0-1, 21e).

Sonnés, les Parisiens relèvent la tête dix minutes plus tard par l’intermédiaire d’Erding, qui place tout d’abord une tête juste au dessus du but (34e), avant de trouver l’ouverture. Le Turc pénètre dans la surface mancelle, côté gauche, fixe deux joueurs et trompe Roche d’une belle frappe croisée du gauche qui se loge dans le petit filet (1-1, 35e). Le PSG ne s’arrête pas et fait tout pour prendre l’avantage avant la pause, tout d’abord avec une frappe de Luyindula détournée par Roche (39e), puis Giuly qui reprend une frappe d’Erding relâchée par le portier manceau (42e).

La seconde période reprend avec des Parisiens qui peinent à faire la différence au tableau d'affichage. La délivrance viendra donc d’un joueur du Mans ! Sur un coup franc excentré de Sessegnon, Thomas dévie le ballon dans ses propres filets (2-1, 60e) ! Les Manceaux tentent alors de réagir et se procurent trois énormes occasions, tout d’abord avec Coutadeur (64e), puis Maïga (65e) et enfin Lamah (79e). A chaque fois, Coupet s’interpose de fort belle manière.

C’est le moment que choisit Ludovic Giuly pour se manifester. Bien lancé par Kezman, l’ancien barcelonais s’en va tromper Roche d’une frappe à ras de terre (3-1, 81e) ! C’en est fini des espoirs manceaux. Le public peut chanter à la gloire de ses héros du soir, Erding et Giuly en tête. A noter que l’international turc a marqué pour sa première apparition sur la pelouse du Parc. Avant lui, Hoarau et Pauleta avaient réussi la même performance. Prometteur…