Face à une équipe castelroussine de qualité, le PSG s’est imposé 2-1, trois jours après sa victoire face à Pontivy (2-0). Guillaume Hoarau a profité de sa deuxième sortie de la saison pour inscrire son premier but sous le maillot du PSG. L’ancien havrais a parfaitement combiné avec Luyindula avant d’ajuster Deneuve du plat du pied (0-1, 25e).

Une première occasion de la tête de ce même Hoarau (12e), puis une autre d’Armand idéalement servi par Bourillon (17e), laissaient déjà augurer de belles choses. Les deux équipes offraient alors aux 1500 spectateurs du soir une opposition de qualité, faîte de duels et de débordements. Forcément la paire Rothen-Armand a une nouvelle fois animé le couloir gauche du PSG, tandis que la charnière centrale Sakho-Camara n’a que très peu tremblé lors de cette première période. C’est pourtant sur un ballon anodin que Sako, l’attaquant de la Berrichonne, glisse le ballon au fond du filet de Landreau (1-1, 45e).

Comme face à Pontivy, Paul Le Guen profite de la pause pour faire tourner son effectif. Cearà est le seul joueur à rester en seconde période sur la pelouse. Pour le reste, c’est un turn-over total, Armand cédant son brassard à Traoré, grand frère d’une équipe grandement rajeunie.

Mais comme le talent n’attend pas les années, la jeune garde Rouge et Bleu va très vite prendre le dessus sur son adversaire. Fort logiquement, Boli, à la réception d’un coup-franc de Mulumbu, redonne l’avantage aux siens (1-2, 64e). La fatigue aidant, le PSG laisse à Châteauroux le ballon. Une bonne frappe de Ndiaye permet alors à Edel de briller, alors que Ngog manque d’ajuster Deneuve sur un joli lob (76e).

Sous les yeux de Charles Villeneuve, le PSG décroche donc un second succès face à une équipe plus avancée dans sa préparation, la L2 reprenant une semaine avant la L1. Après un jour de repos (dimanche), les Parisiens retrouveront lundi le chemin du Camp des Loges, avant un nouveau match amical programmé mardi à Boulogne/Mer. Décidemment, pas le temps de souffler !