Paris Saint-Germain Féminines

Illustré par l’arrivée de l’expérimenté Farid Benstiti et d’une pléiade de nouvelles joueuses internationales, les féminines traversent un véritable changement de dimension cet été. Les objectifs sont rapidement affichés, Paris souhaite retrouver l’Europe… Au plus vite !

La bonne carburation ne tarde pas à prendre du côté du Stade Charléty. Si les débuts sont poussifs à l’image du nul à Guingamp lors de la première journée (1-1), tout comme à Montpellier lors de la 3ème journée, la machine s’est ensuite rapidement mise en route. Entre-temps, les filles avaient d’ailleurs déjà infligé un cinglant (5-0) aux « vertse » de Saint-Etienne à l’occasion du second épisode de D1 féminine.

Et les résultats du mois d’octobre sont encore plus éloquents : 6-0 à Toulouse, le même tarif pour Arras, un petit 5-0 pour Rodez… Sabrina Delannoy and co enchaînent cinq victoires consécutives en championnat et ne tardent pas à répondre aux attentes placées en elles. Leur premier revers de la saison n’interviendra d’ailleurs qu’à la 9e journée lors de la réception de l’ogre lyonnais. Les coéquipières de Laure Boulleau tiennent pourtant la dragée haute aux Rhodaniennes, mais finissent par s’incliner par le plus petit des écarts (0-1).

Pas de quoi atteindre, pour autant, l’appétit des joueuses de la capitale. Pour preuve, elles réagissent en empilant les victoires et comptabilisent  une impressionnante série de 9 succès consécutifs toutes compétitions confondues à la sortie de l’hiver.  De quoi consolider leur place sur le podium du championnat.

Le match retour à Gerland est un peu plus compliqué. Les futures finalistes de la Champions League 2013 s’imposent 3-0 sur leurs terres et confortent un peu plus leur place de leader. Derrière, les Parisiennes s’accrochent à la seconde position et continuent de briller en Coupe.

Les Rouge et Bleu s’invitent en demi-finale sans encaisser le moindre but. Après avoir éliminé notamment Juvisy (2-0) en huitièmes et Yzeure (3-0) en quart de finale. Finalement, l’aventure Coupe de France prend fin à une marche de la finale sur la pelouse de Saint-Etienne (2-0). Mais le rendez-vous est déjà pris pour la saison prochaine.

Reste donc à conclure ce championnat en beauté. Les Lyonnaises d’ores et déjà inatteignables, toutes les forces sont désormais orientées sur la consolidation de cette deuxième place, synonyme de qualification pour la Champions League. Et autant dire que les joueuses de Farid Benstiti ne font pas dans la demi-mesure, pour remplir cet objectif. Après la défaite chez le leader, elles enchainent une série de 5 succès de rang !  C’est d’abord Rodez qui est surclassé (0-4), puis Yzeure (3-0) avant le point d’orgue de cette phase retour avec la démonstration infligée à Vendenheim sur la pelouse de Charléty… 11-0 !

La qualification en Champions League est définitivement assurée face à Juvisy (0-2) lors de l’avant-dernier épisode de cette saga 2012-2013. Et c’est enfin contre Guingamp que cette saison s’achève sur un beau 5-0. Au terme d’un exercice plein (18 V, 2 N, 2 D), les Parisiennes se qualifient pour la deuxième fois de l’histoire du club pour la plus prestigieuse des compétitions européennes… De bon augure pour la suite !