2005-2006. En début de saison, l'objectif du PSG consistait de terminer dans le trio de tête de la Ligue 1. Et les premiers mois laissaient envisager une telle issue. Avec notamment une entrée en matière fracassante contre Metz au Parc des Princes (4-1), Paris pointait même à la première place du championnat après la 4e journée. Jusqu'au mois de novembre, le onze parisien restait même dans le trio de tête.

Malheureusement, quelques mauvais résultats, notamment à l'extérieur, ont lancé les hommes de Laurent Fournier dans une spirale négative durant deux mois. Pierre Blayau, Président du PSG, prit alors la décision de changer d'entraîneur durant la trêve hivernale afin de repartir sur de nouvelles bases pour la deuxième partie de championnat.

Dès lors, les rênes « sportives » du PSG furent confiées à Guy Lacombe. Malgré une 9e place en L1, l'ancien entraîneur sochalien mena les Rouge et Bleu en finale de la Coupe de France face à l'OM. Vainqueur 2-1 face à son adversaire favori, le PSG a ainsi obtenu la septième Coupe de France de son histoire. Avec ce nouveau succès, le PSG est passé devant les Verts de Saint-Etienne (6) au nombre de Coupe de France gagnées. Surtout, cette victoire face à l'OM permettra à Paris de disputer la Coupe UEFA la saison prochaine. Avec l'arrivée aux commandes de nouveaux actionnaires (Colony Capital, Butler Capital Partners et Morgan Stanley), avec Alain Cayzac comme Président, le PSG va entamer un nouveau chapitre de son histoire lors de la prochaine saison.