Après les signatures de Nicolas Douchez (Rennes), Kevin Gameiro (Lorient), Blaise Matuidi (Saint-Etienne), Jérémy Ménez (Roma), Milan Bisevac (Valenciennes), Salvatore Sirigu (Palerme) et Mohamed Sissoko (Juventus), le mercato parisien continue. L’international argentin Javier Pastore rejoint Salvatore Sirigu, son coéquipier à Palerme lors des deux dernières saisons, en signant au PSG.

Javier Matias Pastore naît le 20 juin 1989 à Cordoba, capitale de la province du même nom, dans le centre-nord de l’Argentine. Le milieu de terrain offensif fait ses débuts professionnels en deuxième division argentine, à Talleres. Lors de la saison 2007-2008, il dispute 5 matches de championnat puis signe dans la foulée au Club Atletico Huracan. Parmi l’élite, il ne participe qu’à une rencontre lors de sa première saison. L’Argentin explose littéralement un an plus tard et dispute 30 matches de championnat pour 8 buts.

L’US Palermo le recrute à l’été 2009. Il participe à 34 matches de Serie A lors de sa première saison, inscrit 3 buts et réalise autant de passes décisives. Après ces débuts encourageants, Pastore confirme la saison suivante. Il dispute 35 rencontres, inscrivant 11 buts pour 4 passes décisives. Très en vue, le milieu de terrain longiligne (1,87 m, 78 kg) tape dans l’œil de Diego Maradona, sélectionneur national. Il fait ses débuts avec l’Albiceleste contre le Canada (5-0) et est du voyage en Afrique du Sud où il prend part à la Coupe du Monde 2010. L’Argentin compte aujourd’hui 11 sélections (1 but).

Attendu par les médias et les supporters depuis plusieurs jours, Javier Pastore s’engage avec le PSG et tentera d’entrer dans la liste des grands joueurs argentins de l’histoire du club de la capitale, aux côtés de Carlos Bianchi, Gabriel Calderon, Mauricio Pochettino, Gabriel Heinze ou Juan Pablo Sorin. Il sera présenté à la presse ce lundi 8 août.