L’actualité de la section féminine
« Depuis six mois que le plan de développement de la section féminine du PSG a été mis en place, les choses vont très vite. On savoure le fait d’être leader du championnat de D1 depuis la 3e journée. Et puis, comme l’équipe professionnelle, nous sommes qualifiées pour les demi-finales du Challenge de France. Il faut maintenant aller au bout de ces deux compétitions. »



Création d’une section sportive
« Nous avons comme objectif de nous pourvoir d’un centre de formation d’ici 3 ans. Pour cela, il y a plusieurs étapes. D’abord, en septembre dernier, nous avons créé une école de football féminine pour les 6-8 ans. L’an prochain nous ouvrons une section sportive collège accessible aux 4e et 3e. Le concours d’entrée, ouvert à toutes les filles nées en 1995-1996, se tiendra le 5 mai. Pour s’inscrire, suffit de se connecter sur le site PSG.FR et remplir un formulaire. Il faut avoir un bon niveau de base car l’objectif est de les faire intégrer l’effectif de D1 d’ici 4 à 5 ans. La 3e étape du projet sera d’ouvrir en septembre 2011 une section sportive lycée et, d’ici 3 ans, un centre de formation avec un internat. »

Un championnat national U18
« Le football féminin est en plein essor en France, comme au niveau européen et mondial. La FFF a donc décidé de créer une nouvelle compétition, à savoir un championnat de France U18. Il sera composé de deux poules de huit équipes réservées aux 12 clubs de D1 et 4 de D2. C’est la raison pour laquelle le PSG recrute dans cette catégorie précisément, afin de présenter une équipe compétitive la saison prochaine. »

Sabrina Delannoy, défenseur et capitaine du PSG

La section féminine recrute
« Actuellement, nous avons 105 licenciées dont 30 seniors. L’objectif d’ici 3 ans est d’arriver entre 160 et 180 licenciées. Nous invitons donc toutes les joueuses de 6 à 20 ans, quel que soit leur niveau, à venir s’inscrire pour porter les couleurs du Paris Saint-Germain. »

Sabrina Delannoy (Défenseur et capitaine du PSG)
« Venir dans un club comme Paris c’est d’abord un prestige. De plus, la section féminine est en train de se structurer avec le soutien de l’ensemble du club. C’est notamment par la formation des plus jeunes que l’on pourra mener un projet à long terme et hisser le PSG parmi l’élite en D1 féminine. Il y a un réel élan depuis quelques mois surtout, à l’image de nos bons résultats en championnat. On se sent soutenues et c’est une vraie satisfaction. »