Au Camp des Loges, le mardi 5 février
 
PSG.FR -. Loris, tu viens de prolonger ton contrat avec le PSG…
Loris Arnaud :
« J'avais signé pour un an en début de saison. Le coach est content de mes débuts avec les pros et j'ai donc prolongé de deux ans et demi. Je suis au PSG depuis l'âge de 12 ans, cela va donc faire 8 ans. Je suis né à Saint-Germain-en-Laye, je vis dans les Yvelines et je suis fan du PSG depuis tout petit. C'est donc très important pour moi de parvenir à m'imposer dans un club que j'aime. Je vais essayer de faire de grandes choses ici et d'y rester le plus longtemps possible. »
 
PSG.FR -. Comment se sont passés tes premiers mois dans le groupe pro ?
Loris Arnaud :
« Tout s'est bien passé. Avec les autres jeunes, nous nous sommes bien intégrés et après six mois nous ne sommes justement plus considérés comme tels. Il n'y a plus de différence entre jeunes et anciens. Nous faisons partie du groupe pro à part entière. Personnellement, j'ai joué 17 matches toutes compétitions confondues. Je ne pensais pas que cela se passerait aussi bien. Nous avons la chance d'avoir un coach qui nous fait confiance. A nous de le lui rendre sur le terrain. »
 
PSG.FR -. Attaquant de formation, tu as dû évoluer à un autre poste pour gagner du temps de jeu. Es-tu toujours prêt à t'adapter aux besoins de l'équipe ?
Loris Arnaud :
« Pour m'imposer au PSG, je suis prêt à évoluer à n'importe quel poste. J'ai besoin de jouer. Là, j'ai pris mes marques sur le côté droit. Je m'y sens de mieux en mieux et ce n'est pas un poste qui me déplaît pour l'avenir. Si je dois m'imposer plus tard comme milieu droit ce ne sera pas un problème pour moi. J'aime bien jouer à ce poste et je progresse petit à petit. »

PSG.FR -. Le PSG a enregistré les arrivées de deux joueurs capables d'évoluer sur le côté droit : Everton et Souza. Comment accueilles-tu ces nouveaux concurrents ?
Loris Arnaud :
« Pour moi, c'est bien d'avoir de la concurrence. Cela va me forcer à faire encore plus d'efforts et bosser encore plus à l'entraînement pour que le coach me donne ma chance. Paul Le Guen m'en avait parlé. Je suis jeune, je n'ai intégré le groupe pro que depuis 6 mois et j'ai encore une marge de progression importante. Le coach compte sur moi pour l'avenir. Il sait que s'il a besoin de moi je suis à sa disposition. »
 
PSG.FR -. As-tu pu faire connaissance avec Everton, malgré la barrière de la langue ?
Loris Arnaud :
« Oui nous avons pu faire un peu connaissance. Cearà fait l'intermédiaire pour le moment. Il a l'air d'être sympa et je pense que tout va bien se passer avec lui, comme avec Souza. Nous n'avons pas encore pu discuter avec Souza car il n'est arrivé que ce matin, mais je suis sûr qu'il va s'intégrer rapidement. »
 
PSG.FR -. Samedi, le PSG reçoit le Mans. Objectif trois points ?
Loris Arnaud :
« Le championnat est très serré, donc une victoire peut nous faire basculer dans la première partie de tableau. C'est ce que nous a dit le coach en début de semaine. Ce match est très important, donc ce sera à nous de l'aborder de la meilleure manière. Le Mans est privé de plusieurs joueurs retenus en Coupe d'Afrique (Ben Frej, Adenon, Sessegnon, Romaric, Gervinho, Camara), mais ils vont venir motivés, car pour eux aussi tout peut aller très vite dans ce championnat. A nous de leur montrer d'entrée que nous sommes chez nous et que nous n'allons pas laisser filer le match. »
 
Propos recueillis par Loïc Prigent