A Melun, le mercredi 11 juillet 2007

De retour en Région Parisienne, en Seine-et-Marne plus exactement, le PSG peut compter ce soir sur un public bruyant, certainement habitué au Parc des Princes. Avant même le coup d'envoi, les 3000 spectateurs du stade municipal de Melun se font en effet déjà entendre.

Le PSG leur donne très vite l'occasion de s'enflammer. Rothen lance Pauleta en profondeur qui remporte son face à face avec Mouko (1-0, 8e). Dans la foulée, Chantôme sert Frau en profondeur qui place le ballon sous la transversale de ce même Mouko (2-0, 12e). Le gardien dijonnais aura déjà été chercher à deux reprises le cuir au fond de son filet bien que le quart d'heure de jeu ne soit pas totalement écoulé…

Alors que les débats tendent à se durcir, Digard intervient avec justesse dans les pieds de Mangione (14e). Dans sa nouvelle tenue domicile, le PSG maîtrise logiquement son adversaire du soir, pensionnaire de Ligue 2. Pauleta ne peut cependant reprendre la longue transversale de Mendy (24e), alors que Frau profite d'un cafouillage de la défense adverse pour inquiéter de nouveau Mouko (26e).
Frau vient ensuite contrer un ballon dans les pieds du gardien adverse (35e), intensifiant la domination du PSG. Le premier corner dijonnais de la rencontre ne donne rien (36e), alors qu'une percée plein axe de Mendy n'est pas loin de faire mouche (37e). Le public parisien croit alors au 3e but, mais celui-ci est refusé à Pauleta pour un hors-jeu peu évident (38e).

La jeune garde parisienne investit le rectangle vert en seconde période (Dramé, Arnaud, Sankharé, Ngog, Haddad, Sakho, Mabiala…). Les débats s'équilibrent et les Dijonnais s'enhardissent au fil des minutes. La première tentative adverse est stoppée par l'arbitre (hors-jeu, 52e), la seconde, sur coup-franc, termine sa course dans les bras d'Alonzo (71e). Le PSG peine à s'installer durablement dans le camp adverse et seul une tentative de Gallardo depuis sa moitié de terrain inquiète l'arrière garde dijonnaise (75e).

Une dernière frappe d'Arnaud (87e) et un rush de Diané équilibrent cette seconde période. Il faudra finalement attendre le temps additionnel pour voir Haddad déborder côté gauche et servir Ngog au point de penalty. Le longiligne attaquant parisien pousse le ballon au fond des filets et donne un peu plus de relief au succès parisien. Après un décrassage programmé jeudi matin au Camp des Loges, les Parisiens se rendront dès vendredi soir à Alençon (19h) affronter Troyes (L2). Une rencontre amicale à suivre sur PSG.FR.
 
Anthony Baca
 
PSG
1ère période : M. Landreau - B. Mendy, S. Traoré, D. Digard, S. Armand - C. Chantôme, J. Clément, P-A. Frau, J. Rothen - P. Luyindula, P. Pauleta(cap)

2e période : J. Alonzo, L. Mabiala, M. Sakho, B. Dramé, Y. Mulumbu, Y. Sankharé, R. Haddad, M. Gallardo, L. Arnaud, A. Diané, D. Ngog,
 
 
Dijon
Onze de départ : Mouko - Zywiecki, Lotiès, Larcier, Bourgeois, Poyet, Sahnoun, Batomenila, Jarjat(cap), Mangione, Becoin 

Remplaçants : Goulard, Robail, Abwo, Tacalfred, Ba, Vosahlo, Linares, Yenga, Mandanne, Bonnefoi, Bourry