L'entraîneur parisien Farid Benstiti revient sur la défaite des Féminines face à Wolfsburg en finale de la Ladies First Cup (0-1).

« On domine le match, mais on perd par manque de réalisme. On manque quatre grosses occasions et les Allemandes marquent sur leur seule opportunité. Néanmoins, j'ai vu de bonnes choses. Il nous manquait encore Tobin Heath, Linda Besonik et une troisième joueuse qui devrait arriver. C'est de bon augure pour la suite. »