Le 12 juin 1993, le Parc des Princes accueille la 75e finale de la Coupe de France entre Paris et Nantes, dix ans après la mémorable rencontre entre les deux équipes sur cette même pelouse. Paris domine largement la première période mais tout reste à faire à la pause. Le match bascule au retour des vestiaires : Laurent Fournier s’échappe et s’effondre après un contact avec Christian Karembeu. L’arbitre siffle penalty, expulse ce dernier qui l’avait bousculé violemment et Antoine Kombouaré ouvre le score (46e). Le sort du match est déjà scellé, David Ginola double la mise sur coup franc (55e) puis, sur un corner de Vincent Guérin, Alain Roche reprend de la tête et assure définitivement le succès parisien (59e).

Le Nantais Vulic est à son tour expulsé suite à un deuxième avertissement (69e), puis c’est au tour de l’attaquant nantais Jean-Louis Lima, neuf minutes après son entrée en jeu, de rejoindre prématurément le vestiaire après une agression sur Colleter (82e). Nantes, qui n’a pas réussi une seule frappe cadrée en 90 minutes, termine le match à neuf. Paul Le Guen soulève la Coupe de France et le Paris Saint-Germain remporte son premier trophée depuis l’arrivée de Canal+, deux ans plus tôt. Artur Jorge est  satisfait : « Un titre, c’est tellement important ! On a gagné, notre victoire est logique et va rester dans l’histoire. »

PARIS SAINT-GERMAIN - FC NANTES : 3-0 (0-0)
Coupe de France - Finale
Parc des Princes - 38 789 spectateurs
Buts : Kombouaré (49e s.p.), Ginola (55e) et Roche (69e).
PARIS SAINT-GERMAIN : Lama - Kombouaré, Roche, Ricardo, Colleter - Fournier, Le Guen, Bravo (Valdo, 65e), Guérin (Calderaro, 80e) - Weah, Ginola. Entraîneur : Jorge.
NANTES : Marraud - Le Dizet, Guyot, Vulic, Karembeu - Ziani (Moreau, 63e), Makelele, Ferri, Pedros - Loko (Lima, 72e), Ouédec. Entraîneur : Suaudeau.

La finale de la Coupe de France 1983 >>>

La finale de la Coupe de France 1982 >>>