8 En s’imposant 3-2 face à Metz le Paris Saint-Germain a égalé le record de victoires consécutives à l’extérieur sur une saison de championnat. Après Rennes (1-0), Nantes (2-0), Dijon (3-1), Bordeaux (3-0), Marseille (5-1), Lorient (2-1), et Angers (2-0), le club de la capitale a enregistré en Lorraine un huitième succès d’affilée à l'extérieur en Ligue 1. Les Rouge et Bleu détiennent désormais ce record avec Marseille qui avait gagné ses huit derniers matches hors de ses bases lors cette saison 2008-2009.

16 Passeur décisif sur les deux premiers buts, Maxwell a délivré ses 4e et 5e passes décisives de la saison, son record sur une saison dans l’élite. Il a délivré 16 passes décisives depuis 2012/13 en Ligue 1, 2e meilleur total parmi les défenseurs derrière son coéquipier Serge Aurier (19).


30 Auteur du premier but parisien, Edinson Cavani comptabilise désormais 30 buts en Ligue 1 ce qui lui permet de dépasser son meilleur total sur une saison en championnat. Il détient d’ailleurs pour le moment le meilleur total des 5 grands championnats européens. Il est le 3e joueur parisien à atteindre les 30 buts sur une saison de L1 après Carlos Bianchi (37 en 1977/78) et Ibrahimovic (30 en 2012/13 et 38 en 2015/16).

50 Unai Emery dirigeait face à Metz son 50e match sous le maillot parisien. Après cette rencontre le technicien espagnol compte 37 succès pour 8 matches nuls et 5 défaites toutes compétitions confondues en tant qu’entraîneur du club de la capitale. Aucun entraîneur parisien n’a fait mieux à ses débuts. Le Basque égale la performance de Laurent Blanc (37 victoires, 8 matches nuls et 5 défaites après 50 matches), mais possède une meilleure différence de buts que le champion du Monde 1998 (+81 contre +79).

285 Auteur d’un doublé face à Metz, Blaise Matuidi a disputé son 285e match toutes compétitions confondues avec le maillot rouge et bleu sur les épaules. Il est désormais le 8e joueur le plus capé de l’histoire du club à égalité avec Joël Bats et pointe à 5 rencontres d’Eric Renaut. Buteur à la 93e minute du match, le numéro 14 parisien a libéré les siens dans les ultimes secondes. D’ailleurs le dernier joueur à avoir marqué aussi tardivement à l’extérieur en Ligue 1 c’était déjà lui, face à Saint-Etienne (2-2, le 27 octobre 2013).