L’ETAT DES TROUPES
« Paradoxalement, lors de la séance d’entraînement de mercredi, je me suis aperçu qu’il s’agissait de l’une des premières fois que tout l’effectif était à disposition. Thiago Motta a un petit problème au genou, Gregory van der Wiel au tendon et Salvatore Sirigu aux adducteurs. Hormis cela, le groupe est au complet. Beaucoup de matches se profilent, on a donc besoin de tout l’effectif. Avoir tout le monde à disposition est une bonne chose, et j’espère que cela continuera. »

UN AN APRES LA DEFAITE A BASTIA
« On avait réalisé une bonne première période, avant de débrancher la prise en deuxième. On n’est jamais à l’abri de ce que l’on avait fait l’année dernière, mais je pense que l’on maîtrise mieux ce type de matches. Nous avons progressé individuellement, mais aussi collectivement. Les joueurs sont peut-être mieux préparés, plus déterminés. Je pense qu’on a progressé. »

LES 19 POINTS D’AVANCE
« On a mérité cette avance. Nous sommes concentrés sur notre parcours, qui est très bon jusque-là. On veut continuer à prendre des points pour faire comprendre à nos adversaires qu’on veut continuer à gagner. C’est la meilleure façon de préparer les rendez-vous importants. Les joueurs en ont conscience. Il faut réenclencher la machine à gagner dès vendredi. »

LE CALENDRIER
« Le calendrier est très difficile à réaliser. Il y a vingt clubs, la Champions League, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue… Je pense qu’il y a un problème concernant les grands joueurs qui jouent dans des grands clubs. Ils sont très sollicités. On en a besoin mais, à force de tirer, ils cassent. Qui fait le spectacle ? Les joueurs. Il y a donc une réflexion à mener. Il faudrait chercher à les préserver. »

ANGEL DI MARIA
« Quand un joueur arrive dans un club, ce n’est pas facile, surtout s’il est étranger et ne connaît pas la langue. Angel s’est bien adapté, et les Sud-Américains ont facilité cela. Je pense que la ville et la mentalité française lui conviennent bien. Il va se sentir de plus en plus à l’aise, dans le jeu et dans sa vie de tous les jours. »