Soucieux d’éviter tout nouveau malentendu et afin de préserver l’intérêt et la régularité du championnat à sept journées de son terme, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont pris la décision de ne plus faire de déclarations publiques auprès des journalistes et devant les caméras des chaînes du groupe Canal Plus jusqu’au samedi 30 mai.

Cette mesure s’appliquera quels que soient les lieux et les circonstances (interviews, conférences de presse etc..) à leurs joueurs et leurs staffs professionnels soumis à une forte pression engendrée par les enjeux de fin de saison.

Lourdement sanctionné, le Paris Saint-Germain qui est l’un des clubs les plus médiatisés et qui génère les plus fortes audiences télévisées ne veut pas prendre le risque de s’exposer à de nouvelles sanctions liées à des commentaires malencontreux provoqués par une décision arbitrale contestable.

Le nombre de caméras et de micros des chaînes du groupe Canal Plus, qui entourent l’équipe en toutes circonstances, et la possibilité d’un jugement à posteriori après la diffusion d’images retenues comme preuves à charge par les juges de notre football, nous conduisent à adopter cette plus grande prudence.