Marquinhos, tu réalises un début de saison remarquable. Comment expliques-tu ta forme du moment ?
« C’est vrai que je me sens très bien depuis le début de la saison. Je suis aussi très à l’aise dans ce club et dans cette belle ville qu’est Paris. Mais surtout, j’ai eu la chance d’enchaîner les matches, et qui plus est beaucoup de matches importants. J’ai aussi été appelé de nouveau en Seleção donc, pour le moment, tout se passe bien pour moi. J’en suis très heureux. »

Tu l’as dit, tu te sens bien à Paris. Cela a-t-il une influence sur tes performances sur le terrain ?
« Oui, car la vie en dehors des terrains est aussi très importante. J’ai eu la chance de vite me familiariser avec une nouvelle langue, et cela m’a permis de prendre mes marques rapidement. Aujourd’hui, je me sens vraiment à l’aise, j’adore Paris et cela joue forcément sur ma façon d’être sur le terrain. »

Le fait d’évoluer aux côtés de ton compatriote David Luiz doit-aussi être un plus dans ta progression ?
« Forcément, car David Luiz est un grand défenseur, un champion. C’est un joueur d’expérience et c’est important de jouer à ses côtés. Il me parle beaucoup sur le terrain. J’apprends chaque jour grâce à lui. »

Le symbole de ton début de saison réussi, c’est notamment ce sauvetage face au FC Barcelone (3-2). Après ce geste, on t’a senti aussi heureux qu’après avoir marqué un but…
« Pour un défenseur, et pour moi en particulier, réaliser ce genre de geste représente plus que de marquer un but… c’est très important. Qui plus est contre Barcelone, lors d’un match de Champions League, ce geste était important pour l’équipe. C’est pour ça que j’ai été aussi démonstratif lors de la célébration de ce sauvetage. »

La Champions League est une compétition qui te réussit plutôt bien, avec des gestes défensifs de classe donc, mais aussi des buts, trois depuis tes débuts au Paris Saint-Germain. Ces matches sont-ils si différents des autres ?
« Non, en tout cas ce n’est pas une explication. J’essaie de me préparer de la même manière avant chaque match. Après, l’excitation est peut-être plus importante. La motivation vient toute seule, car ce sont souvent de très grands matches. »

À titre personnel, comment envisages-tu la suite de la saison avec le retour prochain de Thiago Silva sur les terrains ?
« Thiago, c’est notre capitaine et surtout un grand défenseur. La saison va être très longue et je sais que les opportunités d’aider l’équipe seront nombreuses. Mais, en attendant, je laisse le coach faire ses choix. »

Ta mère a dit un jour que, étant enfant, peu de personnes croyaient en toi. Cela t’a-t-il aidé à te forger un caractère ?
« Oui, bien sûr, mais j’essaie de rester à ma place. Je connais mes qualités et j’ai toujours dû travailler plus que les autres pour démontrer à ceux qui ne croyaient pas en moi que je pouvais y arriver. Aujourd’hui, j’ai saisi les opprtunités qui se sont présentées à moi et j’en suis très heureux. »

Aujourd’hui, tu as vingt ans et tu enchaînes les prestations de haut niveau. Quels sont tes objectifs pour la suite de ta carrière ?
« Je veux continuer à réussir à jouer de grands matches et aider l’équipe. Sur le long terme, je veux continuer à être appelé avec la Seleção, gagner encore plus de titres avec le Paris Saint-Germain et écrire ma propre histoire… »