Récompensé du prix de meilleur buteur de Ligue 1 (26 buts) pour la deuxième saison consécutive, Zlatan Ibrahimovic  a encore une fois plané sur le championnat de France, pour son deuxième exercice dans l’hexagone.

D’ailleurs, le Suédois ne tarde pas à marquer de son empreinte cette saga 2013/2014. Comment ne pas se souvenir, par exemple, de son incroyable aile de pigeon face à Bastia (4-0, le 19 octobre 2013). Un pur chef d’œuvre !

Rebelote, un peu moins de deux mois plus tard, mais c’est cette fois-ci sur coup-franc que le géant Suédois s’illustre. Face à Sochaux, Ibra expédie un missile chronométré à près de 100 km/h dans les filets de Pierrick Cros et contribue au plus large succès des Parisiens de la saison au Parc des Princes (5-0, le 7 décembre 2013).


Et si l’on ajoute à ces deux coups d’éclats un but face à Monaco (1-1, le 22 septembre 2013), un triplé contre Nice (3-1, le 9 novembre 2013) et un doublé contre Lyon (4-0, le 1er décembre 2013), cela nous donne déjà une première partie de championnat aux forts accents suédois. Mais Zlatan n’a pas encore tout montré ! Pour le passage à la nouvelle année, il réserve encore de nombreuses surprises au public parisien.

Un doublé contre Nantes (5-0, le 19 janvier 2014), une réalisation face à Bordeaux (2-0, le 31 janvier 2014)... Zlatan empile les buts, comme ce dimanche après-midi sur la pelouse du Stadium de Toulouse (4-2, le 23 février 2014) où le numéro 10 parisien s’offre un nouveau triplé. Deux semaines plus tard c’est lui qui inscrit le 100e but de la saison du Paris Saint-Germain face à Bastia (3-0, le 8 mars 2014) !

Même si une blessure est venue perturber sa fin de saison, Zlatan aura encore une fois largement contribué à la conquête du deuxième titre consécutif des Parisiens en Ligue 1 !


Mais cette Ligue 1 n’a pas été le seul théâtre des exploits de l'international suédois cette saison, et cela les Bruxellois peuvent en attester. Le mercredi 23 octobre 2013, Ibra fait parler la foudre par quatre fois en Champions League, sur la pelouse du Stade Constant Vanden Stock ! Quatre éclairs de génie, tous frappés de la patte Ibrahimovic dont une frappe exceptionnelle des trente mètres en première intention (5-0, le 23 octobre 2013).

Les Allemands se souviennent également du passage du phénomène Ibra sur la pelouse de la BayArena et de son but en pleine lucarne face au Bayer Leverkusen en huitième de finale aller de l'UEFA Champions League (4-0, le 18 février 2014). Ibra a donc également brillé sur la scène européenne et les chiffres le confirment : 10 buts en huit matches !

Enfin, si Zlatan n’a pas pu disputer la finale de la Coupe de la Ligue, il ne faut pas oublier que c’est notamment grâce à son doublé face à Nantes en demi-finale (2-1, le 4 février 2014), dont un lob tout simplement somptueux, que Paris a composté son billet pour le Stade de France !


Derrière, c’est l’infatigable Blaise Matuidi qui hérite de la deuxième place de ce classement juste devant le maestro Thiago Motta, auteur d’une saison remarquable et récompensé par une nomination pour le trophée UNFP de meilleur joueur de Ligue 1 !

LE PODIUM DU JOUEUR DE L’ANNÉE :
1. Zlatan Ibrahimovic : 67%
2. Blaise Matuidi : 8%
3. Thiago Motta : 4%